Caen, pour son déplacement en Charente, affiche une équipe moins forte que le TTGF, avec seulement deux joueurs capables de sérieusement inquiéter les coéquipiers de Stellin N'Tandou: Guillaume Martin (N°248) et le mexicain Emil Santos (N° 369).

 

Les Angoumoisins, qui jouent leur maintien dans cette poule très relevée, abordent la rencontre très concentrés et font la course en tête en menant 4-0 puis 6-2. Seuls Olivier Beguin et Stellin N'Tandou perdent leur match face aux leaders normands.

 

A 8-3, la confiance est nettement dans le camp des locaux. Les Caennais profitent de ce relâchement et alignent 4 victoires. Mais Oliver Beguin puis Nicolas Roucher, qui s'affirme de plus en plus comme le joueur le plus solide de l'équipe, scellent la victoire du TTGF et sans doute le maintien en Nationale 2.

  27-02-10-TTGF 22

François Crémoux - Photo : Olivier MARIE

 

 

Stéphane Pigeonnier, l'entraîneur, pousse un « ouf » de soulagement: même si ses joueurs ont fait quelques « contres », ils ont assuré l'essentiel.

 

Nicolas Roucher (3 victoires), Olivier Beguin et Thomas Testu (2 victoires), Romain Mandon, Stellin N'Tandou et François Crémoux (1 victoire).

Retour à l'accueil