Il faudra encore attendre un peu pour enregistrer la première victoire du TTGF dans cette poule de Nationale 2, qui ne compte pas d’équipes faibles, où le maintien se jouera sans doute sur les deux prochaines journées. Alors qu’Angoulême faisait l’an passé l’ascenseur entre la N2 et la N1, l’équipe a du mal à retrouver son meilleur niveau bien qu’elle ait reçu le renfort d’Olivier Béguin à l’intersaison. Il faut dire que c’est encore sur la plus petite des marges que le TTGF perd la rencontre.

 

Après les victoires de Thomas Testu, du double de B et de François Crémoux, les Charentais recollaient au score (7 à 7) avec des matchs à suivre très indécis. Le leader angoumoisin, Oliver Béguin (N° 144) affrontait le leader breton, Koyodé (N° 201) dans un match déterminant. A la belle, la prise de risque était maximum des deux côtés et le joueur local finissait par plier après avoir mené 9 à 7, refroidissant le camp angoumoisin. Le défenseur Nicolas Roucher dominait bien l’athlétique Adeyemi et réalisait par la même une performance, mais  ni Romain Mandon, ni Thomas Testu, ni François Crémoux un peu tendu pour l’ultime partie, ne parvenaient à s’imposer.

 

Dans le groupe A : Olivier Béguin et Nicolas Roucher (2 victoires), Stellin N’Tandou (1 victoire).

Dans le groupe B : Romain Mandon, Thomas Testu et François Crémoux (1 victoire), plus le double.

Retour à l'accueil